Actualités

Un moment intimiste pour un amour fou

Séance couple sur le bassin d'Arcachon

Il est de ces rares rencontres, a priori fortuites, qui vous font vivre un voyage hors de l’espace et du temps. Vous savez, comme lorsque vous rentrez dans un musée, contemplez l’oeuvre de cet artiste qui vous touche. Qui, malgré vous, arrive par sa sensibilité a vous happer hors de votre réalité pour vous inviter dans la sienne. Ou comme lorsque que vous plongez dans un livre. Qui, par le rythme de ses mots et leurs couleurs, sans que vous anticipiez quoi que ce soit, vous emmène dans son ailleurs.

Rencontrer Diane et Lucien était l’une d’elles !
Je les ai rejoins dans la maison de vacances de la grand-mère de Diane, à Andernos-les-bain. Elle me raconte par mail son attachement à cette maison et les souvenirs qu’elle contient. Il ne m’en fallait pas plus pour être touchée.
Arrivée sur les lieux, j’ouvre la porte, j’entre. Je les vois tous les deux : ils sont cette peinture ! Diane a cette beauté des années folles, ils vibrent de cet amour passion. Généreux, évident.
Et je découvre la maison qu’ils me font visiter. J’imagine Diane enfant, passant dans les couloirs en courant, sautant sur ce canapé pour filer dans la cuisine voler un biscuit sur cette table. J’entends un rire ! Je lis le livre de ses souvenirs.

Je vous laisse en compagnie de ces deux amoureux, qui l’un après l’autre, nous parlent de leur cocon et de cette journée.
Et comme moi, j’espère que leur jolie histoire d’amour vous emportera !

Comment vous êtes vous connu ?


Diane : Tinder! Je venais de me séparer d’une longue relation de 5 ans et j’avais le moral dans les chaussettes, j’étais à une période de ma vie où j’avais besoin de liberté, de spontanéité et de légèreté. Et il faut dire que Tinder s’est avéré être l’application la plus salvatrice, j’y ai rencontré des chouettes personnes mais rien de réellement sérieux. Jusqu’à Lucien, le coup de foudre, la tornade qui a tout balayé sur passage.
Lucien : Tinder ; pour ma part c’est un monde qui m’est totalement inconnu. J’étais à la fin d’une relation qui a été difficile à vivre, et par curiosité je me suis mis sur cette application, en sachant pertinemment que je ne suis pas du tout à l’aise avec ces modes de communication. De manière dingue, j’ai “matché” avec Diane; je l’ai trouvé tellement belle, c’était incroyable. Bizarrement, jusqu’au moment où je l’ai vu en vrai (et même après, tant tout étais incroyable à ces côtés), j’ai cru que c’était une blague. Puis je l’ai vu, et la soirée fut hors du temps, je n’arrivais pas à croire que j’avais la chance de vivre ça avec une personne si exceptionnelle que Diane. J’ai remarqué qu’elle me troublait immédiatement, au bout de 48h j’ai su que je l’aimais de tout ce que j’avais.

Qu’est ce qui vous a plu chez l’autre en premier ? Qu’est-ce qui a fait que c’était une évidence ?

D : Dès l’instant où je l’ai aperçu, j’ai su que ça allait être différent, c’était un premier rendez-vous étrange, hors du temps je l’ai trouvé brillant d’intelligence et à la fois très simple et complexe. Je l’ai trouvé cérébral, très délicat dans ses propos et à l’écoute. . C’était une évidence car je me suis immédiatement sentie en paix dans le regard qu’il posait sur moi et je n’ai plus voulu le quitter depuis ce premier rendez-vous. J’ai trouvé ma place à ses côtés.
L : Je traversais une une parenthèse temporelle très seul, où je travaillais tout le temps, où tout était compliqué. La première chose qui transpirait lors de notre premier rendez-vous a été la simplicité dans le sentiments, les intentions, les mots. Sa spontanéité et son sourire formidable, sa facilité à rire et sa douceur, ses cheveux ondulés et ses yeux profonds m’ont transpercés; encore aujourd’hui, rien ne me convient plus que de la faire rire, la voir et la sentir près de moi.

Les petits défauts qui la/le rend attachant ?

D : Honnêtement il n’en a pas beaucoup, ou alors nos défauts s’accordent bien. Mais étant doté d’un naturel plutôt timide avec les personnes que je ne connaît pas, Lucien lui se contrefiche de ça et il est plutôt extravagant avec les autres quitte à dès fois les remettre en place ou les provoquer. Ce qui me fais faire les gros yeux sur le moment, pour ensuite pouffer de rire parce qu’au final je trouve toujours ça très drôle.
L : Je n’ai trouvé aucun défauts qui m’irrite. Comme elle le dit, on s’accorde très bien. Tout semble si simple à ses côtés. C’est d’ailleurs son côté borné qui des fois semble simplifier bien des situations. Si quelque chose ne me semble pas clair, moi qui ai tendance à toujours évaluer la position de chaque partie dans un conflit par exemple, j’en parle avec elle et les réponses semblent naturelles après ça.

Sa plus belle qualité, ce que vous admirez et respectez chez l’autre ?

D : Sa bienveillance à toute épreuve, il est toujours encourageant avec les autres et essaye toujours de les aider quoi qu’il arrive. Ce que j’admire le plus c’est sa personnalité solaire. J’ai l’impression que c’est l’été toute l’année avec lui, j’ai envie de rire, de danser. Le temps me file entre les doigts lorsque je suis avec lui. Et j’ai un profond respect pour sa gentillesse, sa bonté d’âme avec les autres, il est très à l’écoute et on peut compter toujours sur lui, c’est un soutien indéfectible.
L : Sa douceur est la première chose que j’ai eu la chance de remarquer, combinée à son intelligence sociale. Ce sont des qualités qui m’impressionnent toujours, à chaque fois. Diane est une personne auprès duquel les gens viennent pour discuter, comprendre, s’apaiser. Elle sait dire les bons mots au bons moment et gère n’importe quelle situation avec une grande justesse, mais aussi avec une sincérité authentique à toute épreuve. Elle est, avec ça, une personne à l’écoute, prête à entendre, et d’une ouverture d’esprit hors du commun, ce qui m’impressionne et me subjugue.

Comment vous est venu cette envie d’une séance photo ?




D : Je plaide coupable, c’était mon idée ! Lucien m’avait fait part de son regret d’avoir peu de photo de lui enfant et je sais qu’il accorde une grande importance aux souvenirs. Je voulais lui faire la surprise d’un beau cadeau de Noël un peu en avance. Et sincèrement j’en avais marre d’acheter des  cadeaux matériels dont on a jamais réellement besoin, des photos c’est pour toute la vie !
L : J’aime bien faire des photos, mais n’en ai aucune de ma jeunesse. J’en ai fait part à Diane et elle m’a fait cette surprise. Elle ne cessera de me surprendre d’ingéniosité dans les idées de cadeaux et d’activités; je l’ai encore été cette fois ci !

Comment l’avez vous vécu, juste avant, pendant et après, au rendu ?

D : Franchement à la cool, connaissant le travail de Barbara on savait qu’on allait avoir un superbe rendu. Donc on était sans stress, détendu, pas d’appréhension avant la séance photo.
Pendant, on est resté dans la même ambiance très détendu. Barbara nous a directement mise à l’aise et nous a aiguillé sur des poses mais on en restant très libre. En bref, un moment tout en douceur et rigolade, on était avec une amie. Le rendu nous a comblé, on a été époustouflé par la qualité des photos. Bien évidemment on s’attendait à un très beau rendu mais honnêtement la séance photo a largement dépassé nos espérances c’était pour nous des clichés que l’on va conserver toute notre vie.
L : Quand j’ai appris que l’on aurait la chance de faire une séance photo, ma première envie a été d’être ‘au niveau’ de Diane. Je m’explique : je suis très admiratif de son bon goût, de la justesse de ses choix, notamment d’habits et de couleurs. De mon côté, je ne suis pas très à l’aise dans des magasins et jusqu’à présent, je voyais dans les habits le côté pratique avant tout. Avec l’annonce de cette séance m’est alors venu l’envie d’être “beau” pour moi et pour elle. J’avais dans l’idée qu’elle soit fière de moi. Elle a donc accepté de m’accompagner pour m’aider à choisir des habits. Je n’ai cependant pas eu d’appréhension particulière, étant à l’aise dans des situations similaires et pas pudique. En plus de ça, Barbara a été formidable ; au delà d’une séance photo, ça a été un moment de grande complicité. Lorsqu’on a eu les clichés, j’ai été décontenancé : je ne me suis jamais trouvé beau sur une photo, réellement, avant ces photos. Je trouvais les couleurs sublimes, la variété des clichés super et l’étonnante authenticité des photos laissait entrevoir sans difficulté notre couple, comment nous étions et nous comportions ensemble. Je nous ai reconnu dans ces photos, et je nous trouve beaux, c’est incroyable !

Commentaires libres 

D : Je voudrais juste dire un petit mot sur le fait à quel point il est important de soutenir et d’encourager les photographes professionnels comme Barbara. Les métiers dans la création et l’artisanat sont si précieux! Barbara a fait un travail fantastique auprès de nous en plus de déployer des trésors de gentillesse. Elle nous offert des souvenirs merveilleux. Et à mon sens je ne pense pas qu’il faille attendre les grandes occasions d’une vie tels que les mariages, les grossesses pour immortaliser des fragments d’une vie.
L : Les cadeaux, souvenirs, preuves d’amours et autres preuves d’affection ne sont pas à réserver pour des occasions spécifiques, mais à des personnes que l’on aime, il ne faut pas l’oublier ! Autant faire profiter des artistes qui immortalise des moments de bonheurs comme Barbara !